souleymane_lab5com
Posté par Marion Guillou | 11 mois

« Un développeur JS peut aussi bien intervenir côté front que côté back »

À 24 ans, Souleymane Gnandou, développeur JS et Swift, a fait le choix de travailler pour le cabinet de conseil Lab5Com. Il nous explique pourquoi.

Pourquoi avoir choisi de travailler pour Lab5Com ?

Lab5Com consulting est un cabinet de conseil spécialisé dans l’IT. Ici, les consultants comme les managers s’intéressent réellement aux technologies de l’innovation, à leurs enjeux et à leur évolution. Cette vision a été ma principale motivation.

Tu t’es spécialisé en JavaScript et en Swift, qu’est-ce qui te plaît tant dans ces technos ?

J’adore JavaScript car ce langage révolutionne le monde digital grâce à son coté hybride. À la base, c’était juste un langage accessoire qui se limitait au navigateur web. Aujourd’hui, il intervient aussi bien côté client web que côté serveur, ainsi qu’en environnements mobile, hybride et natif. L’arrivée des interpréteurs JavaScript tels que V8 de Google a considérablement amélioré les performances des applications JS, qu’on peut désormais comparer au C/C++/Java en termes de vitesse d’exécution.

La polyvalence de JavaScript sur les différents stacks en fait un langage futuriste et une solution robuste, notamment en entreprise où l’on souhaite tout le temps optimiser l’efficience des équipes tout en réduisant les coûts.

Un développeur JavaScript peut donc aussi bien intervenir côté front que côté back. Enfin, les frameworks populaires réalisés par les grands acteurs du numérique se positionnent de plus en plus sur JavaScript, et sont de plus en plus adoptés en entreprise : Angular de Google, React de Facebook, ou encore Node.js (utilisé notamment par Paypal et Netflix).

J’adore également Swift car j’aime les technologies iOS. Swift est un langage assez proche de JavaScript, dans le sens où il permet de manipuler pas mal de technos iOS afin de créer des services.

Les SSII ont généralement très mauvaise réputation auprès des développeurs, en quoi Lab5Com est-elle différente ?

Les sociétés de services s’intéressent le plus souvent, et avant tout, au profit qu’elles peuvent générer, ce qui est finalement une normalité dans le monde des affaires. Le problème est que cela se fait au détriment des consultants (les développeurs), qui exécutent pourtant tout le travail technique.

Lab5Com joue carte sur table à ce sujet. Ici, le bien-être du consultant est une priorité, car un consultant heureux dans son travail est plus efficace, plus productif, et bénéficie d’une popularité énorme chez le client.

Comment décrirais-tu la culture d’entreprise chez Lab5Com ?

Six mots me viennent à l’esprit : collaboration, produit, carrière, innovation, structure et qualité.

Qu’est-ce que tu préfères dans ton poste ?

J’adore la phase conception du core architecture d’un système, aussi bien en back qu’en front. J’aime aussi les négociations avec les clients, les Product Owners et les chefs de projet. Je suis passionné par la manière dont les éléments d’un écosystème communiquent et collaborent dans la perspective de produire un résultat appréciable, calculé et prédictible.

Et ce que tu aimes le moins ?

Clairement les périodes de crise pré et post production. Lorsqu’on n’a pas eu assez de temps pour anticiper au maximum les incidents avant une mise en production, une tension grandissante s’installe et c’est souvent le meilleur moyen de faire n’importe quoi.

Que voudrais-tu dire aux développeurs qui nous lisent et qui souhaiteraient rejoindre Lab5Com ?

Si vous avez envie de missions en phase avec vos aspirations techniques, et avec l’orientation que vous souhaitez donner à votre carrière, alors Lab5Com est fait pour vous !  

Suivre Souleymane Gnandou sur Twitter